Et si votre personnage venait tout changer?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Effy ~ La folie est contagieuse, à ce qu'on dit!

Aller en bas 
AuteurMessage
Gwyneth C. Hart

avatar

Messages : 3
Points : 5
Date d'inscription : 09/05/2012
Localisation : Dans un terrier de gnome! L'architecture est magnifique!!!!!

Feuille de personnage
Camp: Bien
Particularité: anormalement normal(e)
Baguette: Bois de noisetier, feuille de tarentula vénéneuse, 30,6 cm

MessageSujet: Effy ~ La folie est contagieuse, à ce qu'on dit!   Mer 9 Mai - 14:33

Code by Ziel

Je suis passionnée... Passionnée de toi!


Gwyneth Carinae Hart

    Oh ma grande amie, ma si précieuse moitié... Liberté comme je tiens à toi!
    ☆AGE - 31 ans et tout son charme
    ☆SURNOM(S) - Autrefois j'avais droit à minus, la triso, la rouquine, feu-follet (celui-là je l'ai encore), Meli, Mel', Liss... Aujourd'hui c'est généralement Effy, toujours la rouquine, la folle, la tarée et "la fille bizarre qui sourit tout le temps", ce genre de petits surnoms affectifs...
    ☆ORIGINE(S) - Irlandaises
    ☆DATE DE NAISSANCE - 1er mai
    ☆ANCIENNE MAISON - Gryffondor
    ☆STATUT - Sang-pur (et là je vous dirais bien "beurk" mais vous allez dire que je suis tarée)
    ☆EMPLOI - Garde chasse de Poudlard
    ☆VOS SECRETS - Alors là on n’est pas sortis de l’auberge ! Si vous saviez le nombre incalculable de secrets que j’avais, vous en feriez une syncope. Mais que voulez-vous, je suis une femme mystérieuse…
    -Le plus ancien et le plus dangereux, celui de ma véritable identité. Mon vrai nom est Melissande Callaghan, héritière de la plus riche et tordue famille de sang pur d’Irlande. Rien que ça. Mais s’ils apprennent que je suis revenue, je suis morte, à coup sûr.
    -Un autre, mais pas des moindre, est la raison de mon retour en Angleterre. Malgré l’enjeu, je suis là, parce que je serais capable de tout braver pour Lui. Pour Le retrouver et Le protéger. Pour Lui rendre la pareille parce que je lui dois bien. Je sais, je suis folle.
    -J’ai été fiancée. Oui, fiancée, presque mariée. Et Merlin seul sait à quel point le mariage me fait peur ! D’ailleurs c’est peut-être pour ça que j’ai abandonné mon ex-futur mari devant l’autel, sans jamais venir à l’église. Le truc, c’est que lui aussi est sorcier, et je crois pas qu’il ait aimé ma fuite, aussi a-t-il lui l’intention de me retrouver.
    Et mer**. J’avais oublié à quel point mon cas était catastrophiquement perdu. Il y en a tellement qui veulent me tuer que j’en ai perdu le compte…
    ☆AVATAR - Bryce Dallas Howard



☆Parce qu'il y a un début à tout... Your Story ☆







Première partie : Au tout tout début j'étais faible


-« Avoue-le ! Avoue ! Je sais que t’en pinces pour lui !! »
-« Mais non, arrête de te faire des idées Melissande. Potter m’horripile toujours autant. Lui et ses airs charmeurs ainsi que son ego surdimensionné me laissent indifférente. Ok ? »
-« Du tout. Miss Lily Evans, tu ne sais définitivement pas mentir. Je te jure que tu rougissais comme une folle quand il t’a dit « Lily jolie » ce matin. Si ça ce n’est pas un signe !
-« Mais non… Raaah, je le déteste bon sang ! Que tu es têtue parfois !! Arrêtons de parler de ça avant que je ne l’arrose d’insultes… »
-« Avant ça ne te dérangeais pas… »
-« Stop toi tout de suite Mel’ avant que je ne perde patience. Tu n’as pas à me faire la leçon alors que tu as un faible pour Sir… »
-« Là c’est moi qui t’arrête. Il n’y a rien de tout ça entre Sirius et moi. C’est mon ami. Je l’adore, mais je ne ressens rien. Il y a des mecs bien plus intéressants dans l’école ! »
-« Tu parles de ceux que tu t’envoies jours après jours ? »
-« Exactement. »



" Extrait d'un dialogue "


C'est dans cette première partie que vous nous raconterez votre vie du commencement jusqu'à la fin de votre scolarité à Pouldard ou tout autre école de sorcellerie. Une dizaine de lignes vous serons demandées, mais comme il vous reste à écrire l'après-scolarité juste en dessus, nous restons laxistes, alors faites comme bon vous semble! Sinon ce n'est pas bien dur de trouver des idées, parlez-nous par exemple de votre situation familiale et sociale, du comment de la découverte de vos pouvoirs, de ce dont votre personnage à penser du fait d'être sorcier ou d'être répartie dans telle ou telle maison... Ce n'est pas bien compliqué alors nous vous souhaitons bonnes chance! ;D

Seconde partie : Etudes et Vie active ou enfin la vraie vie!

Et dans cette deuxième partie, nous vous laissons la place de nous raconter ce qui est arrivé à votre petit (ou pas) protégé à sa sortie de l'école. Etudes, évènements spécifiques dans sa vie, métier choisit, fondation ou non d'une famille... Il y a l'embarras du choix pour s'expliquer et écrire un petit paragraphe d'une dizaine de lignes environs!



Code by Ziel
☆Parce qu'il faut bien creuser un peu... We you are ☆







Description morale


Vous nous parlerez ici du caractère de votre personnage. Fantasque, curieux, pessimiste, sociale, renfermé... Vous avez l'embarras du choix! Laissez-donc place à votre imagination, et ce en sept lignes minimum.


Petit plus

Notes obtenues aux Buses (5e année) /Aspics (7e année): Notes possible: Optimal, Effort Exceptionnel, Acceptable, Piètre, Désolant, Troll.
~> Sorcellerie
• Sortilèges:
• Défenses contre les forces du mal:
• Métamorphose:
~> Science de la nature
• Alchimie/potions:
• Botanique:
• Soins aux créatures magiques: (Facultatif)
~> Arts Divinatoires
• Divination: (Facultatif)
• Arithmancie: (Facultatif)
• Rune: (Facultatif)
~>Culture Générale
• Histoire de la magie:
• Étude des Moldus: (Facultatif)
• Astronomie:





Description physique


"Ne vous fiez pas aux apparences, elles sont souvent fort trompeuses"

La vérité ? Je suis irrésistible. De Melissande Callaghan la petite rouquine maigrelette ; je suis devenue Gwyneth Hart, la séduisante et flamboyante Gwyneth Hart. Comme quoi, tout n’est qu’une question de confiance en soi. Car même une fille naturellement belle n’arrivera à rien si elle ne se sent pas bien et épanouie comme elle est. Je me trouve belle alors les autres aussi. Je me sens regardée alors les autres le font. C’est simple, mais pourtant pas tant que ça. Il m’a fallu du temps pour comprendre que tout n’était pas qu’une question d’apparence, que c’était autre chose, ce qu’il y a à l’intérieur. J’en suis un très bon exemple : autrefois j’étais le bouc émissaire, aujourd’hui les hommes se damneraient pour m’avoir à leur côté. Et pourtant, je ne suis pas si belle que cela. C’est un grand exemple de la stupidité de l’espèce humaine. Mais moi, je n’ai rien à dire, je ne suis pas mieux. Comme tous les autres, je juge sur l’apparence avant toute chose. Et cela m’a joué de sacrés mauvais tours dans le passé. Heureusement, j’ai vécu, j’ai appris, et j’ai commencé à comprendre. A réaliser la bêtise de mon raisonnement.

Autrefois minuscule même pour une fille, j’ai grappillé quelques précieux centimètres depuis le temps. De taille moyenne, je possède une silhouette de ce qu’il y a de plus banal : menue, sans formes particulièrement développées, ma poitrine est même un peu trop petite et mes hanches pas assez marquées. Mais pour compenser, mes jambes sont sacrément longues et parfaitement galbées, de même que mon ventre plat mais ferme et musclé. Je n’ai pas le corps d’une top model ni d’une bimbo, mais j’ai des formes là où il faut et justes proportionnées. Ma peau quant à elle est celle d’une rousse. Normal dirais-je, vu que je le suis, rousse ! Donc ma peau est un peu plus pâle que de moyenne, satinée et douce sur la majorité de mon corps, excepté mes mains. Effectivement, mes mains, un peu trop grandes à mon goût, possédant de longs doigts fins, sont toutes calleuses à force du travail manuel. Mais j’ai de superbes ongles dont je suis d’ailleurs très fière et que je recouvre d’un vernis de couleur différente chaque jour. J’aime le vernis. Pour ce qui est de ma peau, j’ai eu de la chance vu que j’ai échappé aux tâches de rousseur, excepté lorsque je bronze –très difficilement certes- ou elle ne devient pas rouge comme une tomate mais se recouvre de quelques fort désagréables tâches de rousseur. Lily à toujours trouvé que ça me donnait un petit côté "chou" et "mignon", mais je n'ai pas particulièrement envie que les gens me trouvent adorable. Sinon ces tâches se trouvent surtpit sur mon petit nez retroussé, le haut des mes joues
Passons au visage. Le mien est plutôt agréable à regarder, je dirais. Mes traits sont mutins, fins et joliment dessinés. Je dirais que c'est ce qui me différencie le plus des autres, mon visage. Il me donne un petit air d'étrangère venue de loin, un petit quelque chose de spécial. Mes joues un peu trop creuses sont compensées par mes pommettes, particulièrement saillantes. Mes lèvres sont fines bien que naturellement charnues et pleines. J'ai de très belles lèvres ce qui compense ma bouche un petit peu trop grande. Mes lèvres sont d'ailleurs la plupart du temps étirées en un grand sourire joyeux, ou du moins faussement joyeux. Oui, l’une de mes caractéristiques est que je souris très souvent, d’un sourire lumineux et... gigantesque. On peut tout du moins dire qu’il est contagieux. Effectivement, ce gigantesque sourire qui laisse apparaître mes dents blanches et bien droites semble illuminer mon visage et respirer la bonne humeur… Même lorsqu’il est forcé. Viens ensuite un petit nez retroussé qu’on me dit mignon (encore ce mot... grrr).

Voici les deux points qui sortent encore plus de l’ordinaire sur ma personne. Tout d’abord, mes cheveux. D’un roux flamboyant, plus exactement roux irlandais ; ils cascadent avec souplesse en ondulant jusqu’au milieu de mon dos. Certes, leur couleur est loin d’égaler celle de Lily, qui elle était vraiment flamboyante au sens premier du terme. Mais je me plais à les trouver beau lorsqu’ils ne me font pas trop penser à ma défunte amie… ou à ma famille. Ou lorsqu'ils acceptent bien gentiement de rester coiffés (ce qui n'arrive pas souvent). En effet, ma chevelure est presque aussi indomptable que celle de James. Des mèches rebelles se détachent continuellement des semblant de choiffures que je me suis faite, et elle part toujours dans tous les sens. J'ai fini par me lasser, pour trouver une meilleur technique : je me contente de passer un rapide coup de brosse puis je les laisse au naturel. C'est trop fatiguant d'essayer (je dis bien essayer) d'en faire quelque chose. D'ailleurs à l'école les gens aimaient bien me surnommer la "lionne en furie" à cause de ma "crinière de lionne" comme ils disaient. N'essayez même pas de rire, c'est pas marant.
Bien entendu, dans ma fuite éperdue pour ne pas me faire trucider par mes chers parents et leurs amis les Mangemort, j'ai changé de couleur de cheveux. Parce qu'au cas ou vous ne le saviez pas, le roux reste la couleur la plus rare et la plus remarquée, alors côté discretion c'est pas super super. J'ai été blonde, brune, aubrun, blond vénitien et même rouge (oui rouge, mais c'était un peu trop... flash pour passer inapeçu); bouclée, lisse et ondulée... Mais ma couleur naturelle reste ce roux pétant. Bien entendu, comme je ne suis pas stupide au point de me pointer à Poudlard comme ça, j'ai légèrement terni leur couleur, histoire de ne pas faire trop de vagues. Les élèves seraient fichus d'aller parler de moi à leurs parents, et si l'un d'eux est Mangemort... Grr, je ne veux même pas y penser.

Viennent ensuite mes yeux, pur héritage de la famille Callaghan. La plupart du temps, ils sont normaux : bleu clair comme un ciel d'été, presque cristallin dirais-je. Mais dans certaines conditions, ils changent du tout au tout; passant à une couleur presque surnaturelle : celle de l'ambre. Oui de l’ambre, vous ne rêvez pas, et c’est naturel, aucun sortilège n’a été utilisé pour cette métamorphose. La couleur miel de mon regard à la fois profond et mystérieux a le don d’intriguer et de passionner ceux qui les croisent, et je les comprends : ce n’est pas vraiment courant. Mais cette teinte whisky n'apparaît que sous certaines conditions : du bleu cristal elle devient miel lorsque je suis en colère, troublée ou bien, le plus gênant, que je brûle de désir pour quelqu’un. Non, je ne me moque pas de vous : lorsque j'ai envie de faire ces choses "pas très catholiques", mes yeux virent à l'ambre. Ce qui n'est pas pratique pour cacher ce que j'ai envie de faire.
Cette caractéristique de mon regard est un caractère héréditaire transmis chez les Callaghan.

Voilà, on dirait que c’est terminé pour ce qui est de mon physique. Lily a toujours dit que je ressemblais à un ange doré, à cause de mon visage « angélique », de mes yeux et de mes cheveux qui prennent des reflets mordorés au soleil. Ou à une poupée de porcelaine de par ma peau très pâle. Mais d’entre nous deux, c’était elle la plus belle, elle et son regard d’un vert surnaturel. Lily me manque tant… Mais là n’est pas le sujet, j’imagine que je devrais ne pas en parler.
Quoi qu’il en soit, je respire la joie de vivre et la bonne humeur. Malgré tout ce que j’ai vécu, j’ai souhaité rester fidèle à moi-même, fidèle à ce que j’étais à l’époque ou tout allait pour le mieux. Dans le maigre désir de préserver les apparences et de cacher ma souffrance, peut-être. Mon côté extravertie ressort rien que par mon style vestimentaire : ayant voyagé dans le monde entier, j’ai ramené des accessoires de partout et ait tendance à mélanger un peu tout. Les tenues traditionnelles chinoises avec des voiles indiens et des colliers celtes… Ceci donnant un mélange très bizarre et complètement décalé, souvent haut en couleur. Mais ma couleur préférée reste toujours le gris. Pas le gris béton et terne, le gris nuageux et tempétueux d’un ciel d’orage, juste avant que la tempête n’éclate. Je ne porte jamais cette couleur, mais elle reste celle que j’affectionne le plus, celle des yeux d’un être qui m’est devenu le plus précieux maintenant que Lily n’est plus. Après le gris vient le blanc, une couleur neutre, mais tellement pure, signe de l’innocence et de la paix convoitée. Le blanc est une superbe couleur, mais le gris reste inégalable de mon point de vu.

Toutes les couleurs ont leur propre beauté, leur propre caractère. Exactement comme chaque être vivant, différent mais pourtant semblable, chacun avec ses particularités. Voilà en quoi relève la beauté : en le fait que chacun est unique et beau à sa façon. C’est l’une des leçons que la vie m’a apprise. Il ne faut point se fier aux apparences car le plus bel éphèbe peut cacher la plus grande noirceur tandis qu’un géant barbus et effrayant un cœur en or (bien entendu, ceci ne concernait absolument pas qui vous croyez que ça concernait. Bref, j'me comprends).


____________________________________
« La liberté sera toujours mon plus grand amour, tu le sais.
Simplement car si je l'ai conquise, c'est grâce à toi... »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura S. Lunadeus
L'esprit libre / Admin suprème
avatar

Messages : 122
Points : 162
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Probablement dans mon bureau

Feuille de personnage
Camp: Bien
Particularité: Fourchelangue
Baguette: Bois de houx; 30,3 cm; crochet de basilic

MessageSujet: Re: Effy ~ La folie est contagieuse, à ce qu'on dit!   Jeu 17 Mai - 11:41

Ma meilleure ennemie!!!! Vive toi!
Et bonne chance pour ta fiche... Si tu pouvais aussi finir l'autre ça m'arrangerais mais ce n'est que mon humble avis d'admin...

____________________________________

La lumière prend parfois forme humaine
Il y a des personnes dont on ne peut se passer:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-new-hogwart.fr1.co
Gwyneth C. Hart

avatar

Messages : 3
Points : 5
Date d'inscription : 09/05/2012
Localisation : Dans un terrier de gnome! L'architecture est magnifique!!!!!

Feuille de personnage
Camp: Bien
Particularité: anormalement normal(e)
Baguette: Bois de noisetier, feuille de tarentula vénéneuse, 30,6 cm

MessageSujet: Re: Effy ~ La folie est contagieuse, à ce qu'on dit!   Jeu 17 Mai - 17:31

Harry... Crying or Very sad Tu as les yeux... les yeux... Tu as les yeux de te mère! Je suis vraiment heureuse de te rencontrer, enfin. Dommage que je n'ai pas eu l'occasion de le faire plus tôt...

Ma chère Laura... Que de souvenirs à tes côtés... Je sens que nous allons bien nous amuser toi et moi, surtout une fois que nous aurons compris mutuellement qui nous sommes réellement.
Mais oui, vive moi!!! **


En plus j'ai bien avancé, j'ai fait le caractère de Effy et Cissy, et j'ai bien avancé dans le caractère de cette dernière. Donc ne t'inquiète pas (du moins ton toi admin ne doit pas s'inquiéter, l'autre toi personnage un peu plus); j'avance. Et j'ai même fait une sign' pour Effy et trouvé plein de petits gif pour notre Harry national... Razz

____________________________________
« La liberté sera toujours mon plus grand amour, tu le sais.
Simplement car si je l'ai conquise, c'est grâce à toi... »


Le contrôle de soi est une force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Effy ~ La folie est contagieuse, à ce qu'on dit!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Effy ~ La folie est contagieuse, à ce qu'on dit!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Effy Stonem
» Quirk. Si la folie est contagieuse, vous êtes déjà fou.
» L’argent conduit à la folie !
» Crise de folie... |Libre|
» ~ Lorsque la folie danse la valse de la Vie ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une nouvelle histoire pour Poudlard :: Important :: Présentation des personnages :: Présentations (fiches)-
Sauter vers: